Cours d'architecture des ordinateurs

Le cours d'Architecture des Ordinateurs expose les principes de fonctionnement des ordinateurs.

Article lu   fois.

L'auteur

Site personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. Présentation

Le cours d'Architecture des Ordinateurs expose les principes de fonctionnement des ordinateurs. Il s'agit de comprendre, à bas niveau, l'organisation de ces machines, et par là même celle de toutes celles qui en dérivent (passerelles, routeurs...).

Nous nous appuyons sur l'étude détaillée de l'architecture du PC, dont nous étudions le processeur et son langage machine, les fonctions de base de son système d'exploitation (BIOS), et ses mécanismes de communication avec l'extérieur (entrées/sorties).

Nous abordons aussi le fonctionnement de différents périphériques de l'ordinateur (écran, clavier, disques durs, CD-ROMs...), afin d'apprendre à les mettre en oeuvre à bon escient, puis nous finissons ce cours par un panorama des différentes architectures actuelles (processeurs CISC et RISC, stations de travail etc.).

II. Téléchargement

Le cours au format PDF de 460 Ko fait 108 pages. Téléchargez le cours (FTP).

Si le téléchargement est inopérant, vous pouvez utiliser celui-ci : Cours d'architecture (HTTP).

Pour lire les documents au format PDF, vous pouvez utilisez le logiciel Adobe Acrobat Reader.

III. Auteur

L'auteur Emmanuel Viennet est maitre de conférences à l'IUT de Villetaneuse, et membre de l'équipe Apprentissage, Diagnostic et Agents (ADAge) du laboratoire d'informatique (LIPN). Pour en savoir plus, rendez-vous sur son site : Laboratoire d'Informatique de l'université Paris Nord.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © Emmanuel Viennet. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.